By pass Omega, ou mini by pass gastrique

Accueil    >>    Les interventions de chirurgie bariatrique    >>    By pass Omega, ou mini by pass gastrique

Technique mixte comme le bypass en y qui associe de la restriction et de la malabsorption. On crée une petite poche gastrique qui est reliée directement à l’intestin grêle 1m50 plus bas. La différence fondamentale avec le bypass en y est qu’il n’y a qu’une anastomose d’où un moindre risque de complications à long terme liées aux hernies internes.

En revanche les secrétions bilio pancréatiques ne sont pas dérivées en aval de l’anastomose gastro jéjunale d’où un risque de reflux biliaire.

La perte de poids est due aux mêmes mécanismes qu’après un bypass en y mais avec une malabsorption plus importante due à la longueur de l’anse biliaire

mini by pass omega chirurgie bariatrique paris chirurgie obesite essonne centre obesite est essonne docteur matthieu girodet docteur bassam tantawi

Résultats du traitement par mini by pass

  • La perte de poids est la même qu’après un bypass en Y. Perte de 70 à 80 % de excès de poids à 2 ans.
  • Résultat spectaculaire sur l’amélioration du diabète de type 2.

Effets secondaires du mini by pass (by pass omega)

  • Les effets secondaires sont à peu près les mêmes que pour un bypass en y avec quelques différences.
  • Moins de dumping syndrome mois de 20% des cas
  • Plus de trouble du transit : flatulence, diarrhée, ballonnement qui sont dues à une malabsorption plus importante.

Les complications du bypass omega

Les complications précoces :

  • Le taux de fistule est autour de 1,5 à 3%
  • Les hémorragies : 2 à 4 %

Les complications tardives

  • Moins de hernie interne
  • Les ulcères anastomotiques 4%
  • Les sténoses anastomotiques 2%
  • Le reflux biliaire (brulure régurgitation de bile) extrêmement invalidant
  • Carence nutritionnelle
  • Lithiase biliaire

Mini by pass (omega) : avantages

  • Facilité de la procédure
  • Rapidité de la procédure : 45 mn d’opération
  • Très bon résultat sur le diabète de type 2
  • Bonne perte de poids
  • Réversibilité plus simple qu’après un bypass en y 

Inconvénients du by pass omega

  • La malabsorption impose une supplémentation vitaminique à vie
  • La malabsorption expose à des carences nutritionnelles (protéique)
  • Risque de reflux biliaire pouvant nécessiter une transformation en Y
  • Manque de recul pour les résultats à long terme
  • Intervention non validée par l’HAS donc pas prise en charge par la sécurité sociale. Possibilité de faire cette intervention dans un parcours hors sécurité sociale après acceptation d’un devis fait par la clinique

 

Suites post-opératoires de l’opération de mini bypass (by pass omega)

Concernant la réalimentation :

 1)   La mastication de petites bouchées permet d’obtenir en bouche une texture mixée, bien homogénéisée, et fluidifiée par la salive. Pour les patients inquiets ou ayant besoin de plus de temps d’adaptation, pendant un temps court, il est bien sûr possible de mouliner les repas. Mais l’important est de réintroduire assez tôt les morceaux afin de respecter l’effet physico-chimique de la mastication.

2) Prendre ses vitamines selon la prescription de votre médecin nutritionniste. Les patients qui habituellement, ont des difficultés à avaler les comprimés ou gélules, devront en parler à leur médecin afin de passer à une forme soluté.

    Les autres chirurgies bariatriques pratiquées dans notre Centre

    by pass gastrique operation y centre obesite est essonne docteur girodet matthieu docteur bassam tantawi obesite paris

    Anneau gastrique

    by pass gastrique operation y centre obesite est essonne docteur girodet matthieu docteur bassam tantawi obesite paris

    Sleeve gastrectomie

    by pass gastrique operation y centre obesite est essonne docteur girodet matthieu docteur bassam tantawi obesite paris

    By-pass gastrique

    by pass gastrique operation y centre obesite est essonne docteur girodet matthieu docteur bassam tantawi obesite paris

    Réintervention

    Calculez votre IMC

    IMC (kg/m2) Interprétation (selon l’OMS)
    Inférieur à 16 Anorexie ou dénutrition
    Entre 16,5 et 18,5 Maigreur
    Entre 18,5 et 25 Corpulence normale
    Entre 25 et 30 Surpoids
    Entre 30 et 35 Obésité modérée (classe 1)
    Entre 35 et 40 Obésité élevée (classe 2)
    Supérieur à 40 Obésité morbide ou massive

    Comprendre l’obésité grâce à nos fiches d’information

    Qu'est-ce que l'obésité ?

    Selon la définition de l’OMS, l’obésité est « une accumulation anormale ou excessive de graisse qui présente un risque pour la santé ».
    Le surpoids se quantifie par l’ indice de masse corporelle, l’IMC (Poids /T²) :

    • 18.5 – 24.9 poids normal
    • 25 -29.9 Pré obésité, sachant que le risque médical se fait ressentir dès les IMC > 27
    • 30 -34.9 obésité classe I
    • 35-39.9 obésité classe II
    • > 40 obésité de classe III (c’est à ce stade que l’on parle d’obésité morbide).

    En savoir +

    Causes et conséquences de l'obésité

    1. Le plus souvent, les cause sont la sédentarité, parfois infligée par nos vies citadines, car bouger devient de plus en plus une chose à penser. En effet, nos besoins sont obtenues facilement par la proximité des approvisionnements (nos courses) ou l’usage des transports; notre travail peut nous maintenir immobile à un poste etc … et cela nous maintient dans l’inactivité malgré nous.

    2. Le déséquilibre alimentaire: le choix d’une alimentaire à porter de main avec les préparations industrielles, une alimentation restructurée en qualité et en horaires, l’alternance de régimes restrictifs et alimentation hypercalorique…

    3. Les causes d’obésité peuvent être génétique mais c’est finalement rarement la seule cause dans les pays industrialisés.

    La conséquence du surpoids et plus encore pour l’obésité, c’est la nette aggravation des risques pour sa santé: risques cardiovasculaires, respiratoires, orthopédiques, cancers … 

    En savoir +

    Que faire en situation d'obésité ?

    En parler avec son médecin traitant dans un premier temps, et si ce dernier le juge utile, il vous adressera vers un médecin spécialisé dans le domaine de la nutrition.
    Eviter avant toute chose les régimes farfelus, vantant un amaigrissement rapide et conséquent. Il est important de mettre en place un suivi avec votre médecin traitant ou votre nutritionniste qui prendra en compte votre santé dans sa globalité.
    Si besoin, il sera établi un bilan médical complet, prenant en compte les risques connus et prédictifs de l’obésité.
    La chirurgie n’est pas une solution pour tous. Le patient doit répondre à des conditions de gravité ou de risque potentiel à venir, selon la réglementation de la haute autorité de santé.

    Objectifs de la chirurgie de l'obésité

    L’objectif d’une chirurgie de l’obésité est de mettre le patient a l’abri des complications de l’obésité. Objectifs : perte de 50% de excès de poids, ramener l’IMC entre 25 et 30
    Objectif : un poids de santé, pas un poids de beauté

    Conditions de la chirurgie bariatrique

    Elles répondent aux critères de l’HAS :
    • âge supérieur à 18 ans
    • IMC sup à 40
    • IMC sup à 35 avec des comorbidités (HTA, diabete type 2, apnéee du sommeil appareillé, maladie osteo articulaire…) susceptible d’etre améliorées par la chirurgie.
    • Aprés échec d’un traitement médical pluri disciplinaire de 6 mois

    D'autres questions sur l'obésité et ses traitements ?

    N’hésitez pas à nous contacter ou à prendre rendez-vous depuis la page prévue à cet effet.

    Nous contacter

    Les actualités du centre et de notre équipe

    Les fistules

    Les fistules

    Définition Une fistule est un lâchage d’une suture soit au niveau d’agrafe soit au niveau d’une anastomose qui se traduit par une issue de liquide digestif dans la cavité péritonéale. Les fistules surviennent dans 95% des cas entre le 4eme et 10éme jours donc à votre...